Les animaux du zoo

L’IGUANE VERT

Statut IUCN

POPULATION NON RECENSÉE

classification

Nom scientifique Iguana iguana

Ordre Squamates

Famille Iguanidés

L’iguane en chiffres

Poids 1,5 à 5 kg

Incubation 3 mois

Longévité 10 à 15 ans

Taille 1,2 à 1,7 m de long (avec la queue)

Portée 15 à 75 petits

alimentation

insectes     fruits-légumes    feuilles

REPARTITION

Forêts tropicales sud-américaines

carte-coati-a-nez-blanc-200x157

 

BIOLOGIE

Reptile iguane Mervent ZooL’iguane possède un œil au dessus de son crâne. Nommé œil pariétal, il ne permet pas à l’iguane de distinguer des images nettes mais d’estimer le taux d’ensoleillement et d’ombre ou encore la présence de prédateurs.

L’iguane vit en harem, un groupe composé d’un mâle et plusieurs femelles. Un à deux mois après les accouplements, les femelles pondent sur un même site entre 15 et 75 œufs chacune. Une fois nés, les petits sont livrés à eux-mêmes et seulement 2,5% d’entre eux atteignent l’âge d’un an.

Afin d’intimider les intrus, l’iguane gonfle son corps, se dresse sur ses pattes et hoche la tête, la crête bien hérissée. Il n’hésite pas à se battre, fouettant ses adversaires avec sa longue queue ou infligeant de sévères morsures au niveau de la nuque. D’ailleurs, l’iguane est muni d’écailles dures, dites tuberculées, au niveau du dos et du cou pour se protéger.

CONSERVATION

L’iguane ne fait pas partie des espèces recensées par l’Union Internationale de Conservation de la Nature. Nous ne savons pas quels sont les effectifs actuels. Cependant, ce lézard est largement capturé pour répondre à la tendance des Nouveaux Animaux de Compagnie.

Read more

LE PYTHON MOLURE

Statut IUCN

classification

Nom scientifique Python molurus

Ordre Squamates

Famille Pythonidés

Le python en chiffres

Poids jusqu’à 100 kg

Incubation 2 mois

Longévité 20 à 25 ans

Taille 3 à 5,7 m de long

Portée 80 à 100 petits

alimentation

viande

REPARTITION

Forêts tropicales et mangroves asiatiques

python

 

BIOLOGIE

droppedImage_7Le python n’est pas un serpent venimeux. Pour tuer ses proies il s’entoure autour d’elles afin de couper la circulation sanguine. Il les avale ensuite en une seule fois. Les os de sa mâchoire étant disjoints, il peut ingurgiter des proies plus grosses que sa tête.

Plusieurs femelles de cette espèce ont pratiqué la parthénogénèse. Cela signifie qu’elles ont pondu des œufs viables en l’absence de mâles. Les analyses ont bien montré que les petits étaient génétiquement identiques à leur mère.

CONSERVATION

Ce serpent est surexploité pour sa peau, sa chair, la médecine traditionnelle et le commerce des NAC (nouveaux animaux de compagnie). Pour protéger cet animal, essentiel à l’équilibre des écosystèmes asiatiques, adoptons un comportement responsable lors de nos voyages et de nos choix d’animaux de compagnie.

Read more

LE CALAO DE LEADBEATER

Statut IUCN

classification

Nom scientifique Bucorvus leadbeateri

Ordre Bucérotiformes

Famille Bucérotidés

Le calao en chiffres

Poids 2,5 à 6 kg

Incubation 40 jours

Longévité 45 à 60 ans

Taille 1 m de haut

Portée 1 petit

alimentation

viande    insectes fruits-légumes

REPARTITION

Habitats variés d’Afrique du Sud

calao L

AU ZOO

notre couple de calaos terrestres est assez craintif vis à vis des visiteurs mais les deux s’approchent facilement lors du repas. Il arrive même que la femelle vienne se servir dans les mains du soigneur.

BIOLOGIE

 

Le calao de Leadbeater possède de magnifiques yeux bleus aux longs cils. Il vit en groupe de quelques individus où un couple domine.

Pour couver, la femelle n’est pas emmurée (comme c’est le cas chez d’autres calaos). Elle reste au nid où elle est nourrie par tous les membres du groupe. Trois à cinq jours séparent la ponte du premier œuf du deuxième. Le premier éclot donc plus tôt et le poussin éliminera le second. Le taux de reproduction du calao est donc très faible.

Conservation

La population de calaos de Leadbeater est en régression. Son habitat est détruit pour l’agriculture intensive, ce qui limite la disponibilité en nourriture et en sites de nidifications. De plus, ce calao est chassé pour certaines croyances, pour le marché de la médecine traditionnelle ou encore parce que les mâles dominants, très territoriaux, ont tendance à s’attaquer à leur propre reflet dans les vitres qu’ils cassent à coups de bec.

Read more

L’AUTRUCHE

Statut IUCN

classification

Nom scientifique Struthio camelus

Ordre Struthioniforme

Famille Struthionidé

L’autruche en chiffres

Poids 90 à 150 kg

Incubation 44 jours

Longévité 30 à 40 ans

Taille 1,75 à 2,75 m de haut

Portée 20 petits

alimentation

insectes herbe1     fruits-légumes feuilles

REPARTITION

Savanes africaines

Lycaon

Au zoo

Notre femelle autruche, Nabilla, profite d’une plaine africaine en compagnie des girafes, des watussis, des cicognes… Ses œufs, non fécondés, sont utilisés pour nourrir les ours, les singes omnivores et bien d’autres. Il faut compter 1h de cuisson pour obtenir un œuf dur !

Biologie

030315_1228_Lecerveaudu1L’autruche est le plus grand et le plus rapide (70 km/h) des oiseaux terrestres. Il s’agit du seul oiseau à ne posséder que 2 orteils, dont un muni d’une puissante griffe. Quant à ses yeux, ils détiennent le record de grosseur avec un diamètre de 5 cm !

Le mâle autruche creuse une dépression dans le sol en guise de nid. Il entame en- suite une parade pour séduire plusieurs femelles. La dominante pond une dizaine d’œufs, les autres femelles environ 4 chacune. Une vingtaine d’œufs est conservée, dont ceux de la dominante qu’elle est capable de reconnaître. Assistée par le mâle, elle couve puis élève les petits qui sont sevrés à l’âge de 18 mois.

Read more

LA CIGOGNE BLANCHE

Statut IUCN

classification

Nom scientifique Ciconia ciconia

Ordre Ciconiiformes

Famille Ciconiidés

La cigogne en chiffres

Poids 3 à 3,5 kg

Incubation 32 à 34 jours

Longévité 20 à 30 ans

Taille 1,80 à 2,20 m d’envergure

Portée 3 à 5 petits

alimentation

viande

REPARTITION

Zones humides, terres agricoles d’Europe, d’Asie et d’Afrique

calao L

Biologie

Cigogne 4

 

 

Le couple de cigognes semble uni pour la vie. En réalité, ils sont surtout fidèles à leur site de nidification, plus qu’à leur partenaire. La femelle couve la nuit, et le couple s’alterne pendant la journée.

Pour identifier la cigogne en vol, et surtout ne pas la confondre avec le héron, il faut observer la tête. La cigogne vole le cou et les pattes bien tendus, tandis que le héron replie son cou.

Conservation

La cigogne blanche a failli disparaitre de notre pays dans les années 70. Grâce à des programmes de reproduction en captivité suivis de réintroductions, elle est aujourd’hui en pleine expansion !

Read more

LE FLAMANT ROSE

Statut IUCN

 

classification

Nom scientifique Phoenicopterus roseus

Ordre Phoenicoptériformes

Famille Phoenicoptéridés

Le flamant en chiffres

Poids 2 à 3 kg

Incubation 28 à 31 jours

Longévité 40 à 50 ans

Taille 120 à 125 cm de haut

Portée 1 petit

alimentation

poissons

REPARTITION

Lacs, marécages et estuaires sud-américains

flamant rose

 

Biologie

Le flamant rose est capable de boire de l’eau salée et d’absorber l’eau de pluie à travers son plumage !

A greater flamingo (Phoenicopterus roseus) at the San Antonio Zoo, San Antonio, Texas. (Image ID: BIR033-00465)

Son bec pourvu de lamelles lui permet de filtrer l’eau qu’il ingère pour ne garder que les aliments, un peu comme une passoire.

Conservation

Le Flamant rose est souvent dérangé dans les colonies de reproduction par les activités humaines et les touristes. De même, les niveaux de l’eau trop bas peuvent affecter les résultats de la reproduction avec la réduction des ressources alimentaires.
En Egypte, le Flamant rose est tué ou capturé pour être vendu sur les marchés. La collecte des œufs existe encore dans certaines zones.
Mais actuellement, les populations paraissent stables et l’espèce n’est pas menacée.

Read more

LA GRUE COURONNEE

Statut IUCN

classification

Nom scientifique Balearica pavonina

Ordre Gruiforme

Famille Gruidé

La grue en chiffres

Poids 3 à 4 kg

Incubation 28 à 31 jours

Longévité 20 ans

Taille 1,80 à 2 m d’envergure

Portée 2 à 3 petits

alimentation

viande    insectes

REPARTITION

Zones humides d’Afrique sub-saharienne

REPARTITION-GRUE-ROYALE

 

BIOLOGIE

Grue 5Souvent confondue avec la grue royale, la grue couronnée possède un plumage bien plus foncé et surtout une face plus colorée.

Cet oiseau grégaire et monogame niche au sol, bien caché dans les herbes hautes des zones humides. Comme toute grue qui se respecte, la grue couronnée possède une parade nuptiale étonnante, faite de sauts, de courbettes et accompagnée d’un concert de vocalises.

CONSERVATION

La grue couronnée noire est menacée par la chasse (médecine traditionnelle), les captures et surtout la dégradation des zones humides (drainage, agriculture intensive, pollution…). Dans l’aire de répartition de cette grue, plus de 120 sites sont protégés par la Convention de Ramsar. Celle-ci a pour mission « la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides par des actions locales, régionales et nationales et par la coopération internationale, en tant que contribution à la réalisation du développement durable dans le monde entier ».

Read more

L’ALPAGA

classification

Nom scientifique Lama paco

Ordre Cétartiodactyles

Famille Camélidés

L’alpaga en chiffres

Poids 70 kg

Gestation 345 jours

Longévité 20 ans

Portée 1 petit

alimentation

herbe1   fruits-légumes   feuilles

REPARTITION

Espèce domestique (Andes – Amérique du sud)

Biologie

L’alpaga possède une laine blanche, grise, beige ou noire plus longue que son congénère, le lama. Il y a peu, on pensait que les alpagas étaient la forme domestiquée du guanaco des montagnes. Aujourd’hui, on pense qu’il s’agirait plutôt de l’ancêtre de la vigogne.
L’alpaga aurait été domestiqué il y a environ 6 500 ans, il serait vraisemblablement issu de la vigogne sauvage. Les Péruviens et les Chiliens les élèvent très fréquemment en troupeaux composés d’un mâle et de 5 à 10 femelles.

Mini ferme alpaga Vendée Mervent

L’alpaga est aujourd’hui domestiqué essentiellement pour sa laine robuste et soyeuse ! Il est de loin le plus nombreux, avec le lama, en Amérique du Sud (90 % des camélidés d’Amérique).

 

Read more

LE WATUSSI

classification

Nom scientifique Bos taurus primigenius

Ordre Cétartiodactyles

Famille Bovidés

Le watussi en chiffres

Poids 500 à 900 kg

Gestation 9 mois

Longévité 25 ans

Portée 1 petit

alimentation

herbe1

Répartition

Animal domestique d’Afrique de l’Est

Biologie

Le watussi serait issu d’un croisement entre le zébu et le bœuf du Nil. Ce bovin domestiqué par les tribus d’Afrique de l’Est est généralement utilisé pour son lait mais rarement pour sa viande. Ses bouses peuvent servir de combustibles ou encore à confectionner les murs des maisons.

Leswatussi Zoo Vendée cornes impressionnantes du watussi peuvent atteindre plus de 2 mètres d’envergure. Heureusement, elles sont en partie alvéolées, donc allégées, sans quoi le watussi ne pourrait pas relever sa tête.

Malgré son aspect de bête sauvage, il est en fait plutôt docile et très sociable, et vit en troupeaux où se conjugue des harems.

Il est à la base de la vie quotidienne et des croyances de plusieurs peuples d’Afrique. En effet, il fournit de nombreux produits (lait, sang [la bête n’est pas abattue], cuir, cornes et même bouse [combustible apprécié dans un pays où les forêts sont rares] et urine [qui sert de désinfectant]). La possession d’un troupeau de ces animaux est un signe de puissance et de richesse (des têtes de bétail sont données à titre de dot lors des mariages).

Read more

LE PORC-EPIC

Statut IUCN

redlist-preocmineure

classification

Nom scientifique Hystrix cristata

Ordre Rodentia

Famille Hystricidés

Le porc-epic en chiffres

Poids 10 à 30 kg

Gestation 3,5 à 4 mois

Longévité 15 ans

Taille 60 à 90 cm de long

Portée 1 à 2 petits

alimentation

herbe1 fruits-légumes feuilles

 repartition

Forêts, maquis, savanes, zones rocheuses…du nord de l’Afrique

porc epic

Biologie

Le porc-épic est une espèce monogame. A la naissance, les piquants des petits sont souples, afin de ne pas blesser leur mère pendant les tétées.

Porc-epic-Mervent zooLes jeunes commencent à quitter le nid dès une semaine. Cela correspond au moment où leurs piquants durcissent. Ainsi, ils peuvent se protéger des prédateurs, comme les adultes.

Dépendants du lait maternel pendant les 3 premières semaines, ils commencent ensuite à consommer une nourriture variée. Ils n’atteignent la maturité sexuelle qu’à l’âge d’1 an et demi.

Ses piquants les plus longs se trouvent sur son dos et tombent dès qu’ils touchent à quelque chose. Il faut de dix jours à six mois pour qu’ils soient renouvelés.

De caractère solitaire, myopes, ils limitent leur vie sociale aux nécessités de la reproduction et, parfois, au partage de la végétation, leur nourriture. Ils sont parmi les plus gros rongeurs du monde. Son régime alimentaire varié illustre la souplesse d’adaptation du porc-épic.

Conservation

Les spécialistes de l’Union Internationale de Conservation de la Nature ne savent pas si les populations de porcs-épics sont stables, en hausse ou en déclin. La seule certitude est que cet animal est encore illégalement chassé pour sa viande, la médecine traditionnelle et ses piquants vendus comme porte-bonheurs. De plus, il est empoisonné par les agriculteurs qui le considèrent comme un nuisible.

Read more