Les mammifères

guépard carnivores mammifères

LE GUEPARD

Statut IUCN

redlist-en-danger

Classification

Nom scientifique Acinonyx jubatus

Ordre Carnivores

Famille Félidés

Le guépard en chiffres

Poids 35 à 70 kg

Gestation 90 à 95 jours

Longévité 10 à 15 ans

Taille 1m30 de long et 70 cm pour la queue

Portée 1 à 8 petit(s)

Alimentation

viande

Repartition

Forêts, broussailles, terrains rocheux d’Afrique centrale et d’Iran

guépard

Au zoo

Trois guépards sont présents dans une vaste plaine de plus d’un hectare. La doyenne, Engova va sur ses 13 ans. Elle est suivie d’une nouvelle femelle arrivée pendant l’été 2018, Djimbia, puis d’un jeune mâle de 2 ans arrivé un mois après, Kitemba.

Biologie

Le guépard est le seul représentant de son genre (Acinonyx) et 5 sous-espèces sont actuellement reconnues.

Le guépard se reconnait au premier coup d’œil grâce aux deux lignes noires reliant le coin de ses yeux à ceux de sa bouche (larmiers). Ces lignes sombres permettraient d’améliorer la vision de l’animal en diminuant les reflets du soleil.

Il est le mammiguepard_zoo_vendeefère terrestre le plus rapide au monde. Il peut aller jusqu’à 110 km/h mais sur une distance maximum de 275m. Ce n’est pas un bon coureur mais un bon sprinteur. Ses griffes sont seulement semi-rétractiles afin d’adhérer pleinement au sol et ainsi de gagner de la vitesse.

Cependant, elles ne lui permettent pas de grimper aux arbres. Sa queue est aussi un atout pour la course puisqu’elle lui sert de balancier afin de s’équilibrer et de pouvoir changer aussitôt de direction en pleine vitesse.

Après une course, le guépard ne peut pas se nourrir ou combattre immédiatement.

Le guépard est un félin assez sociable et il n’est pas rare d’observer cet animal en groupes (généralement des jeunes mâles d’une même portée). Les femelles sont solitaires.

Conservation

Cette espèce participe à un Programme d’Élevage Européen (EEP).

L’UICN a classé l’espèce dans la catégorie «Vulnérable» et deux de ses sous-espèces sont «En danger critique d’extinction» (guépard d’Iran et celui d’Afrique du nord-ouest).
La disparition de l’espèce s’explique par une consanguinité importante, une forte mortalité juvénile, la perte de son habitat, la diminution du nombre de ses proies, les conflits avec l’homme et une capacité réduite à survivre dans les parcs et réserves à cause de la présence des grands prédateurs.

Read more

LE LION D’ANGOLA

Statut IUCN

redlist-en-danger

Classification

Nom scientifique Panthera leo bleyenberghi

Ordre Carnivores

Famille Félidés

Le lion en chiffres

Poids 125 à 270 kg

Gestation 110 jours

Longévité jusqu’à 20 ans

Taille 200 à 3.20 cm de long (70 cm pour la queue)

Portée 1 à 6 petit(s) tous les 2 ans

Alimentation

viande

Repartition

Savanes Afrique sub saharienneREPARTITION-LION

Au zoo

La saison hivernale de 2017 a été consacrée à l’agrandissement du parc, pour permettre à nos lions de profiter d’un enclos beaucoup plus grand que le précédent. Notre mâle né en 2011 est accompagné à présent de 3 femelles originaires de Lisbonne. Aucune naissance n’est prévue car nos trois femelles sont assez âgées.

 

Biologie

Animal emblématique, le lion est toujours considéré comme le roi des animaux (il a d’ailleurs remplacé l’ours, considéré comme le premier roi des animaux) !

Lion famille Zoo Mervent AfriqueLe lion est un félin bien particulier : il est le seul à posséder un dimorphisme sexuel marqué (crinière) et un pinceau de poils noirs au bout de la queue. Il est également le seul à vivre en harems, composés de 5 à 30 individus.dont un à 5 mâles.
Les femelles, apparentées, s’occupent de la chasse, nocturne. Cette chasse est organisée (isolement de la proie, relais dans la poursuite…).
Même s’il n’a pas participé à cette traque, le mâle mangera le premier, suivies des femelles puis des jeunes.

 

Conservation

L’UICN a classé la sous-espèce africaine dans la catégorie « Vulnérable » et la sous-espèce asiatique dans la catégorie « En danger ». Depuis 1950, ses effectifs auraient chuté de moitié : protection des troupeaux, traditions et loisirs, les prétextes pour le chasser sont nombreux. Il est aussi victime de maladies transmises par ses proies (tuberculose) et des transformations du milieu qui isolent les groupes et les repoussent vers les zones de moindre densité humaine.

 

Read more

LE LOUP DE LA TOUNDRA

Statut IUCN

redlist-preocmineure

Classification

Nom scientifique Canis lupus tundrarum

Ordre Carnivores

Famille Canidés

Le loup en chiffres

Poids 25 à 40 kg

Gestation 60 à 70 jours

Longévité 15 à 20 ans

Taille 1m20 à 1m50 de long

Portée 3 à 8 petits

Alimentation

viande

Repartition

Taïga et toundra d’Amérique du Nord

loup répartition Amérique

loup répartition Amérique

Au zoo

3 louves blanches sont présentes dans le même enclos que nos Ours Baribal. Elles sont peu visibles lors de hautes températures ainsi que lors des jours de grande influence car elles sont très craintives.

Biologie

Le loup est un animal social vivant en meute comptant de 5 à 12 individus. Ce groupe est mené par un couple dominant, appelé alpha, secondé d’un mâle de second rang, nommé bêta.

Loup Zoo Mervent VendéeCe trio est le seul à atteindre la reproduction. Les autres adultes de la meute sont les subordonnés. Ils participent à la défense du territoire, à la chasse et aussi à l’éducation des louveteaux de la femelle alpha.

La meute très soudée possède un système de communication très élaboré, composé de vocalises, odeurs, mimiques et postures.

Le loup arctique est plus petit que les autres espèces de loups : sa toison blanche est plus épaisse que celle des autres loups. Son nez est plus petit et plus rond, ses muscles et ses oreilles sont plus petits, et les pattes plus courtes afin de diminuer l’exposition au froid.

Conservation

Le loup du Canada et de l’Alaska est chassé du 01 Octobre au 30 Avril.

Les loups arctiques vivent dans le nord du Canada, de l’Alaska, du Groenland, entre 70 et 75 degrés de latitude Nord. Le territoire y est couvert de neige et de glace à l’année, tandis que la température peut descendre jusqu’à -50 degrés Celsius en hiver.
L’activité humaine y est très limitée, le loup arctique a très peu de contact avec l’homme ; ainsi, il n’est pas chassé et vit toujours dans son habitat d’origine.

Read more

LA LOUTRE DU CANADA

Statut IUCN

redlist-preocmineure

 

Classification

Nom scientifique Aonyx cinerea

Ordre Carnivores

Famille Mustélidés

La loutre en chiffres

Poids 3 à 4 kg

Gestation 60 jours

Longévité 12 ans

Taille 90 cm de long

Portée 2 à 4 petits

Alimentation

viande        

Repartition

Berges des cours d’eau douce

répartition loutre Canada

Au zoo

C’est un couple très amoureux que forment nos deux loutres, Mapple et Fingal. Que ce soit pour faire la sieste sous les arbres ou pour se rafraichir dans l’eau, vous les trouverez toujours collées l’une à l’autre.

Biologie

La loutre du Canada possède un corps aussi bien adapté pour nager que pour sa vie sur la terre ferme : Corps musclé et fuselé, membres courts et puissants munies de pattes palmées et de griffes, pelage épais…

Loutre 9Cette loutre vit plutôt en solitaire. Les rencontres entre mâles et femelles n’ont lieu que durant la période de reproduction. La gestation peut durer jusqu’à 8 mois si l’on prend en compte la période d’implantation différée.

Conservation

La dégradation de la qualité de l’eau et les piégeages provoquent la disparition de 25 000 loutres du Canada par an…Des projets de réintroduction ont cependant eut un effet bénéfique sur le rétablissement des populations.

 

Read more

L’OURS BARIBAL

Statut IUCN

redlist-preocmineure

Classification

Nom scientifique Ursus americanus

Ordre Carnivores

Famille Ursidés

L’ours baribal en chiffres

Poids environ 100 kg

Gestation 195 à 255 jours

Longévité 30 ans

Taille 1.70 à 2.00 m de hauteur

Portée 3 à 8 petits

Alimentation

viande   poissons   fruits-légumes    herbe1

Repartition

Forêts de montagne d’Amérique du Nord

baribal

Au zoo

3 Ours d’Amérique du Nord sont présents dans un vaste enclos, deux mâles; Washington et Kennedy, et une femelle; Mirabelle. Ces ours ne sont pas les seuls animaux présents car avec eux se trouvent nos trois louves blanches. Une cohabitation qui permet à ces deux espèces de se stimuler.

Biologie

C’est un ours de petite taille. Il est souvent noir avec un museau et un ventre plus clair mais il peut être, selon les populations, brun cannelle ou même crème, voire bleuâtre. Ses yeux sont petits, son museau est pointu, ses oreilles sont arrondies et sa queue est courte. Il est très intelligent.
Les mâles arrivent à maturité sexuelle vers 3-4 ans, alors que les femelles y arrivent entre 2 et 9 ans. Les accouplements ont lieu de mai à août, tous les deux ou trois ans.

On le retrouve en Alaska, au Canada, dans la majorité des États-Unis et au nord du Mexique. Il vit dans des habitats généralement forestiers boréaux ou montagneux ( de 900 à 3 000 m d’altitude ), et même dans certains cas dans des forêts humides, dans des zones marécageuses ou dans des toundras.

L’ours marche à l’amble. Cela signifie que les deux pattes d’un même coté sont avancées en même temps. Il donne alors l’impression de se dandiner. Malgré son allure pataude, il peut courir jusqu’à 50 km/h.

Conservation

On estime sa population à 500 000 voire 750 000 individus. Ils sont très recherchés pour leur viande ou leur fourrure, notamment. Cette chasse est très réglementée. De plus ils souffrent de nombreux parasites et maladies.

Ils sont protégés dans des parcs naturels.

Read more

LE SURICATE

Statut IUCN

redlist-preocmineure

Classification

Nom scientifique Suricata suricatta

Ordre Carnivores

Famille Herpestidés

Le suricate en chiffres

Poids 600 à 1000 gr

Gestation 75-77 jours

Longévité 10 ans

Taille 25 à 35 cm de long

Portée 2 à 7 petits

Alimentation

viande

Repartition

Régions semi désertiques d’Afrique

répartition suricate mervent afrique

Au zoo

Un groupe de 6 suricates mâles et femelles va bientôt déménager pour se retrouver dans un enclos plus grand, en cohabitation avec des porcs-épics.

Biologie

Le suricate est un représentant de la famille des mangoustes. Diurne, il vit en communauté de 20 à 50 individus.

Suricate afrique zoo mervent vendéeLe suricate a trois activités principales, qu’il effectuera à tour de rôle avec ses congénères : sentinelle (alerte la communauté des dangers), baby-sitter (s’occupe des petits de la dominante) et recherche alimentaire.

Chaque suricate recherche sa nourriture indépendamment des autres. Cependant, la cohésion du groupe reste maintenue par l’émission continue de petites vocalises.

Le suricate se nourrit entre autres d’insectes, de petits reptiles, de tubercules ou bulbes de plantes qu’il fouille dans le sol avec ses pattes munies de griffes non rétractiles.

 

Conservation

Actuellement, les suricates ne sont pas menacés de disparition.

Ils sont un maillon important dans la chaîne alimentaire en fournissant de la nourriture à leurs prédateurs (faucons, aigles, chacals) et en régulant les populations des insectes qu’ils mangent, en particulier les lépidoptères (papillons).

 

Read more

LE TIGRE DE MALAISIE

Statut IUCN

 

Classification

Nom scientifique Panthera tigris jacksoni

Ordre Carnivores

Famille Félidés

Le tigre en chiffres

Poids 150 à 420 kg (selon les sous-espèces)

Gestation 103-110 jours

Longévité 15 à 20 ans

Taille 200 à 370 cm de long et 80 cm pour la queue

Portée 1 à 7 petit(s)

Alimentation

viande

Repartition

Forêts tropicales, toundra, mangroves d’Eurasie, de Russie, de Chine et d’Indonésie.

répartition tigre Malaisie

répartition tigre Malaisie

 

Biologie

Le tigre est le plus grand des félins. Contrairement aux lions, il vit en solitaire dans les forêts denses. Il chasse à l’affût.
Tigre zoo mervent MalaisieComme chez tous les félins, les jeunes ont les paupières et les oreilles closes durant les 10 premiers jours de leur existence. Ils sont extrêmement vulnérables et bénéficient de l’attention constante de leur mère.
Les territoires des femelles se chevauchent rarement, alors que celui d’un mâle regroupera en moyenne ceux de 3 femelles.

Le tigre est un chasseur opportuniste qui s’attaque plus facilement à des animaux malades ou affaiblis du fait de sa masse imposante.

Il abandonne souvent une poursuite au-delà de 500 m. Il ne mange l’animal qu’une fois emmené dans un lieu plus sûr et peut avaler jusqu’à 30 kg de viande par jour.

Il va ensuite cacher les restes de l’animal sous des feuilles afin qu’aucun autre ne lui prenne.

Conservation

Le tigre de Malaisie est aujourd’hui, comme les 5 sous-espèces du tigre, gravement menacé. Une des causes majeures est la perte de leur milieu due à l’extension démographique et spatiale de la population humaine. Cette dernière, craintive du félin, le chasse pour se protéger.

A cela s’ajoute le braconnage pour leur fourrure, leur viande et la médecine traditionnelle asiatique.

L’UICN l’a classé dans la catégorie « En danger » mais 2 sous-espèces sont dans la catégorie « En danger critique d’extinction », le tigre de Chine et celui de Sumatra.
Il ne reste aujourd’hui que 3 200 tigres qui n’occupent que 7 % de leur territoire d’origine.

Read more

LE DAMALISQUE A FRONT BLANC

Statut IUCN

redlist-preocmineure

classification

Nom scientifique Damaliscus pygargus philipsi

Ordre Cétartiodactyles

Famille Bovidés

Le damalisque en chiffres

Poids 80 kg

Gestation 8 mois

Longévité 15 ans

Taille 1.40m au garrot

Portée 1 petit

alimentation

herbe1

repartition

Savanes, plaines d’Afrique du sud

répartition suricate mervent afrique

Biologie

Comme son nom l’indique, le damalisque est caractérisé par son large front blanc.

Antilope Damalisque Zoo Vendée Mervent
Il vit en troupeaux, comptant parfois jusqu’à 70 individus.

Conservation

Le damalisque à front blanc, aussi appelé blesbok, a failli disparaître totalement dans la nature. Survivant dans des fermes d’élevage et des parcs naturels, il a été sauvé de l’extinction totale par l’action conjointe des parcs zoologiques et des organismes de sauvegarde de la faune en milieu naturel.

A l’état sauvage, il vit et prospère aujourd’hui dans les réserves d’Afrique du sud.

 

Read more

LA GIRAFE DE ROTHSCHILD

Statut IUCN

redlist-en-danger

classification

Nom scientifique Giraffa camelopardalis rothschildi

Ordre Cétartiodactyles

Famille Giraffidés

La girafe en chiffres

Poids 700 à 1800 kg

Gestation 15 mois

Longévité 25 ans

Taille 4m70 à 5m70 de haut

Portée 1 petit

alimentation

feuilles

Repartition

Savanes et zones broussailleuses de l’est de l’Afrique Sub saharienne.

Répartition girafe Afrique

Répartition girafe Afrique

Au zoo

Deux jeunes girafes venant d’un zoo en Allemagne ont fait leur entrée au parc en juillet 2017, se rajoutant à nos deux autres femelles. Nous sommes également ravis de vous présenter l’arrivée d’une belle petite girafe qui a vu le jour en mai 2018 dans notre parc. (photo ci-contre)

Biologie

La girafe est le plus grand mammifère terrestre. Elle atteint donc aisément les feuilles composant son régime alimentaire.

Girafe savane Zoo MerventGrâce à sa langue préhensile de 45 cm de long, elle cueille chaque jour jusqu’à 130 kg de feuillages. La position inconfortable et dangereuse qu’elle prend pour boire la pousse à ne s’abreuver que 2 fois par semaine.

Ces mammifères vivent dans des groupes d’une dizaine d’individus dont la composition peut changer quotidiennement. Une hiérarchie est établie chez les mâles lors de la période de reproduction. Elle se définit après de nombreux combats où les mâles utilisent leurs cornes osseuses (ou ossicônes) et leur cou. Seul le vainqueur peut s’accoupler.

Les femelles donnent naissance à un petit pesant près de 70 kilos et mesurant entre 1,80 et 2 mètres.

Conservation

 

Cette espèce participe à un Programme d’Elevage Européen (EEP).

La girafe de Rothschild est l’une des sous-espèces les plus menacées. Moins de 700 individus survivent dans des réserves protégées au Kenya et en Ouganda.

L’expansion humaine pousse les girafes dans des territoires de plus en plus restreints où les ressources alimentaires s’amenuisent. Les girafes se nourrissent alors dans les plantations agricoles, créant ainsi des conflits avec les populations locales qui les chassent.

Read more

LE COB DE MRS GRAY

Statut IUCN

redlist-en-danger

classification

Nom scientifique Kobus megaceros

Ordre Cétartiodactyles

Famille Bovidés

Le cobe de Mrs Gray en chiffres

Poids 50 à 100 kg

Gestation 7 à 8 mois

Longévité 20 ans

Taille 80 à 105 cm au garrot

Portée 1 petit

alimentation

herbe1

Repartition

Marécages, marais, steppes

Répartition cob Afrique

Répartition cob Afrique

 

Biologie

Cob Mrs Gray Vendée zoo MerventLe cobe de Mrs Gray ou  cob de Lechwe du Nil, s’est adapté parfaitement à son environnement. Il utilise les herbes hautes pour s’y cacher pendant la journée. Allongé, seules ses cornes sont visibles, un véritable atout contre ses prédateurs.

Le cobe est particulièrement adapté aux milieux humides. La forme en V de ses sabots lui permet de se déplacer aisément, sans s’enfoncer dans la boue.

Il est également capable de s’immerger complètement en ne laissant dépasser que ses narines. Enfin, sa croupe, plus imposante que l’avant de son corps, lui sert à bondir dans l’eau.

Conservation

 

Cette espèce participe à un Programme d’Elevage Européen (EEP).

La population de cobes a diminué de près de 50% ces dernières années. Les raisons majeures de ce déclin sont la perte de leur habitat, liée à l’expansion humain, et la chasse importante, pour la viande et les trophées.

Read more